LAUSANNE CONTRE LAUSANNE

Aller en bas

LAUSANNE CONTRE LAUSANNE Empty LAUSANNE CONTRE LAUSANNE

Message par jb le Mar 23 Nov - 17:16

Partout et toujours....Lausanne au Cameroun .-)


L’affaire Lausanne contre Lausanne vient de prendre une autre tournure mardi dernier, 16 novembre 2010, avec le retrait de l’agrément accordé par le ministère des Sports et de l’Education physique (Minsep), il y a deux mois à Samuel Noufessi Tchoutant, membre fondateur de ladite association sportive. Alors que la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) avait donné raison au président Siméon Feussouo dans le litige qui l’opposait au membre fondateur ci-dessus mentionné, le Minsep vient de lui asséner ce qui s’apparente à un véritable coup de grâce. Car il faut dire que l’agrément en question, qui était d’ailleurs caution à une validation préalable de la Fécafoot, était la dernière carte de la tendance Samuel Noufessi Tchoutant.

Ce retrait d’agrément fait suite à une tentative de sabotage du match de la première journée de la Mtn Elite One, qui a opposé dimanche dernier, 14 novembre 2010, au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé As Lausanne à la Panthère sportive du Ndé. Le coup d’envoi de la rencontre a été retardé d’une bonne heure à cause d’incidents provoqués par Samuel Noufessi Tchoutant et des joueurs qui lui étaient restés fidèles.
Après avoir bloqué l’accès menant aux vestiaires, les joueurs ont par la suite envahi l’aire de jeu, tandis que les joueurs de la Panthère sportive du Ndé et ceux d’As Lausanne tendance Feussouo s’échauffaient. Il aura fallu l’intervention des éléments des forces de maintien de l’ordre pour les contraindre à quitter les lieux. Tout ce spectacle s’est déroulé sous les regards médusés de nombreux spectateurs, parmi lesquels le ministre d’Etat des Postes et Télécommunications, Jean Pierre Bitiyi Bi Essam dont le fils est licencié dans As Lausanne tendance Feussouo.

Les événements de dimanche dernier au stade omnisports de Yaoundé sont intervenus alors qu’une réunion était prévue mardi dernier entre les différentes parties, question de trouver un terrain d’entente pour apaiser la situation tendue qui ne favorise pas l’épanouissement des joueurs de ce club. Une rencontre initiée par le secrétaire général de la Fécafoot, Sidiki Tombi à Roko, et au cours de laquelle une proposition de rachat du club aurait été mise sur la table pour convaincre Siméon Feussouo de lâcher l’affaire.
Une réunion qui a tout simplement été annulée, confortant Siméon Feussouo dans son rôle de principal responsable du club. Et ce n’est pas le retrait d’agrément prononcé par le Minsep qui va venir changer la donne. Alors que Samuel Noufessi Tchoutant a perdu la main sur le club qu’il a fondé, Siméon Feussouo a désormais les coudées franches pour gérer la saison sportive qui a débuté dimanche dernier. A moins que cette affaire qui a déjà fait couler beaucoup d’encre et de salive ne connaisse un énième rebondissement.

jb

Date d'inscription : 28/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum