Les articles de presse (pas de commentaire !)

Page 34 sur 37 Précédent  1 ... 18 ... 33, 34, 35, 36, 37  Suivant

Aller en bas

Re: Les articles de presse (pas de commentaire !)

Message par TKP le Lun 9 Avr - 19:13

Merci pour l'article. Tout ce qui est dit est juste ! bon certaines choses (staff ?) ne peut pas être dites à la presse.......

TKP

Date d'inscription : 27/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les articles de presse (pas de commentaire !)

Message par TKP le Lun 9 Avr - 19:21

J'ai entendu Tim Guillemin à l'instant à la Télé. Il a tout dit juste ........

TKP

Date d'inscription : 27/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les articles de presse (pas de commentaire !)

Message par dudu le Mer 11 Avr - 19:57

avatar
dudu

Localisation : Cossonay
Date d'inscription : 27/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les articles de presse (pas de commentaire !)

Message par dudu le Lun 16 Avr - 21:46

Des cinq clubs qui luttent pour le maintien, Lugano est le plus en danger»
FootballLa lutte contre la relégation est d’une densité rare. Les analyses de Ryf et Castella.

Jusqu’au 19 mai prochain, les regards de tous ceux qui suivent le championnat de Super League seront essentiellement braqués sur la queue du classement. Si l’on excepte le duel entre Lucerne et Zurich pour une place en Ligue Europa, les amateurs de sensations fortes ont la lutte contre la relégation pour meubler les conversations.

«Je n’arrive pas à me souvenir d’avoir assisté, par le passé, à une situation aussi incertaine dans laquelle autant d’équipes sont impliquées!» À respectivement 61 ans et 64 ans, après plus d’un demi-siècle sur, puis à côté des terrains du pays, Claude Ryf et Gérard Castella en ont pourtant vu des rêves brisés in extremis, des remontées spectaculaires et des situations inextricables.

Alors qu’un seul point sépare GC, Thoune, Lugano, Sion et LS à sept journées du verdict, les deux techniciens ont accepté de passer au crible les cinq clubs concernés. «Ces six dernières semaines de compétition promettent d’être très intenses sur le plan émotionnel, prévient Claude Ryf. Dans ce type de situations, il est préférable de disputer le plus de confrontations directes possible.»

Quant à Gérard Castella, il ne se dit pas convaincu que jouer un match de plus à domicile puisse être un véritable atout. «Mis à part Thoune et sa pelouse synthétique, je ne crois pas que l’avantage du terrain constitue un avantage. Pour Grasshopper, la déception de ses supporters pourrait même devenir un handicap à domicile si les choses tournent mal.»

Claude Ryf et Gérard Castella passent au crible les cinq candidats à la relégation
GC - 32 points

«En ce qui me concerne, je n’arrive pas aujourd’hui à imaginer un club avec l’histoire et le blason de GC chuter en Challenge League.» S’il ne nie pas que Grasshopper se trouve en grandes difficultés, Claude Ryf se dit encore persuadé que le club le plus titré du pays finira par s’extirper du bourbier dans lequel il est désormais plongé. Une vision «positive» que ne partage pas tout à fait Gérard Castella. «Les Zurichois sont dans une situation très compliquée, souligne le technicien genevois. À mon avis, la décision d’avoir limogé un leader tel que Murat Yakin est difficile à comprendre. D’autant plus que son successeur, Mathias Walther, n’a été désigné qu’à titre intérimaire. Une instabilité qui donne un signal négatif à un groupe déjà en souffrance. Aujourd’hui, Grasshopper est devenu un navire sans capitaine. C’est-à-dire sans une personne à même de préparer une opération commando.»

Le programme:
18 avril
Bâle - GC
21 avril
GC - Lugano
28 avril
LS - GC
6 mai
Thoune - GC
9 mai
GC - Sion
13 mai
Lucerne - GC
19 mai
GC - YB

Thoune - 32 points

Très longtemps candidat No 1 à la relégation, Thoune a su peu à peu redresser la barre ces dernières semaines. Invaincus depuis quatre matches (six points), les Bernois s’en sortiront, selon Castella. «Thoune a le grand avantage de se préparer psychologiquement à cette lutte pour le maintien depuis juillet dernier. C’est donc un groupe qui, malgré la pression, vit bien ensemble. Je suis certain qu’il trouvera la solution grâce à sa force collective.» Une vertu qui, confirme Claude Ryf, sera une fois encore la carte gagnante de Thoune. «Ces gars n’ont pas les qualités individuelles d’un FC Sion par exemple, mais l’habitude de se retrouver dans cette situation les aide aussi à ne pas paniquer. On l’a d’ailleurs vu au lendemain de la cuisante défaite concédée à Tourbillon (7-2). Les dirigeants ont su rester calmes en confirmant l’entraîneur dans ses fonctions. Un signal fort pour l’équipe.»

Le programme:
18 avril
Thoune - YB
21 avril
Saint-Gall - Thoune
29 avril
Bâle - Thoune
6 mai
Thoune - GC
9 mai
Thoune - Zurich
13 mai
LS - Thoune
19 mai
Thoune - Sion

Lugano - 32 points

«Parmi les cinq équipes qui luttent pour le maintien, Lugano est le plus en danger.» Nos deux experts voient la même issue dans cette course au maintien. À moins d’une vive réaction collective, les Tessinois sont donc aujourd’hui les premiers candidats à la relégation, le 19 mai. «En se séparant de Tami, le président Renzetti a pris un très gros risque, analyse Ryf. Bien sûr, Lugano ne venait de prendre qu’un seul point lors des six derniers matches, mais il me semble que le technicien tessinois avait encore la situation sous contrôle.» «Le président a cédé à la panique, renchérit Castella. Et avec Guillermo Abascal, il a choisi un homme à la fois très jeune et sans expérience.» Un entraîneur fortement influencé par son passage à la Masia, à Barcelone, qui pourrait, à l’instar de Gabri à Sion, ne pas se sentir à l’aise dans une opération coup de poing. «Et puis, ajoute Ryf, le contexte à Lugano est tendu, lourd à supporter.»

Le programme:
18 avril
Sion - Lugano
21 avril
GC - Lugano
29 avril
Lugano - Saint-Gall
5 mai
Lucerne - Lugano
10 mai
Lugano - LS
13 mai
Young Boys - Lugano
19 mai
Lugano - Zurich

Sion - 31 points

Bon dernier à la reprise du championnat en février, le FC Sion est aujourd’hui, pour nos deux interlocuteurs, le mieux placé pour éviter une culbute qui semblait pourtant inéluctable il y a peu. «Avec l’engagement de Maurizio Jacobacci, explique Castella, les Valaisans ont enfin trouvé un entraîneur capable de remettre simplement les choses à leur place. Dans ce sens, sa décision de réintégrer Carlitos a constitué un élément décisif.» Un avis que partage Claude Ryf. «Les Sédunois peuvent aussi compter sur des joueurs de qualité supérieure à leurs adversaires. En recollant au peloton, le plus dur a été fait. À eux désormais de maintenir cette pression en profitant de la dynamique positive qui s’est installée au sein du groupe. Quant à l’absence de Cümart (Ndlr: fin de saison), elle ne devrait pas porter préjudice à l’équipe. Sion possède, avec Bamert notamment, des alternatives de qualité.»

Le programme:
18 avril
Sion - Lugano
22 avril
Sion - Bâle
29 avril
Zurich - Sion
5 mai
Sion - Young Boys
9 mai
Grasshopper - Sion
13 mai
Sion - Saint-Gall
19 mai
Thoune - Sion

LS - 31 points

Avec seulement six unités récoltées en dix sorties, le LS est en grande souffrance depuis la reprise. Depuis dimanche et une nouvelle défaite à Bâle, le club vaudois a même hérité de la lanterne rouge. Inquiétant, selon Castella. «Comme Lugano ou GC, le LS se retrouve dans une situation pour laquelle il n’est pas préparé. Ces derniers mois, j’ai l’impression qu’à Lausanne, on a beaucoup trop parlé du nouveau stade et d’Europe que de l’essentiel. Mais rien n’est perdu. Même si le groupe manque d’expérience, il a les moyens d’inverser la tendance. Mais à condition de battre Lucerne jeudi!» «Pour se sauver, le LS doit impérativement trouver une bonne assise défensive, insiste Ryf. Dans ce sens, le retour de Monteiro est important. Et puis, à Bâle, le LS a aussi montré des progrès encourageants sur lesquels il doit essayer de rebâtir une confiance qu’il a logiquement perdue au fil des défaites.»

Le programme:
19 avril
LS - Lucerne
22 avril
Young Boys - LS
28 avril
LS - GC
6 mai
Zurich - LS
10 mai
Lugano - LS
13 mai
LS - Thoune
19 mai
Saint-Gall - LS
avatar
dudu

Localisation : Cossonay
Date d'inscription : 27/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les articles de presse (pas de commentaire !)

Message par rv le Mer 18 Avr - 10:56

Sondage sur le Matin pour désigner laquelle des 5 équipes en danger est favorite à la relégation...
https://www.lematin.ch/sports/

Pour l'instant de LS est largement en tête du sondage...
avatar
rv

Date d'inscription : 14/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les articles de presse (pas de commentaire !)

Message par f-alex1997 le Mer 18 Avr - 11:43

rv a écrit:Sondage sur le Matin pour désigner laquelle des 5 équipes en danger est favorite à la relégation...
https://www.lematin.ch/sports/

Pour l'instant de LS est largement en tête du sondage...

On s'en fout des sondages, la réalité est beaucoup plus serrée, les choses peuvent changer très vite. Le souci c'est qu'on est dernier maintenant: précisément là où l'écart entre les 5 candidats est le plus petit, d'où l'acharnement des journaleux sur le sujet...
avatar
f-alex1997

Localisation : Pully, VD
Date d'inscription : 06/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les articles de presse (pas de commentaire !)

Message par dudu le Mer 18 Avr - 13:34

f-alex1997 a écrit:
rv a écrit:Sondage sur le Matin pour désigner laquelle des 5 équipes en danger est favorite à la relégation...
https://www.lematin.ch/sports/

Pour l'instant de LS est largement en tête du sondage...

On s'en fout des sondages, la réalité est beaucoup plus serrée, les choses peuvent changer très vite. Le souci c'est qu'on est dernier maintenant: précisément là où l'écart entre les 5 candidats est le plus petit, d'où l'acharnement des journaleux sur le sujet...

Vu que c'est l'organe de propagande de CC et du FC Sion ....
avatar
dudu

Localisation : Cossonay
Date d'inscription : 27/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les articles de presse (pas de commentaire !)

Message par dudu le Jeu 19 Avr - 8:29

Pourquoi Enzo Zidane ne s’exprime jamais dans les médias

FootballLe LS joue, ce jeudi, un match crucial pour son maintien. Mais son joueur le plus célèbre n’a pas droit à la parole.


Enzo Zidane a débarqué au LS en janvier dernier pour continuer un développement interrompu par une expérience peu concluante de six mois à Alaves, en Liga espagnole.
Enzo Zidane a débarqué au LS en janvier dernier pour continuer un développement interrompu par une expérience peu concluante de six mois à Alaves, en Liga espagnole.
Image: PATRICK MARTIN



Par André Boschetti

ABO+


«Alors, vous nous la faites quand, cette interview d’Enzo Zidane?» Depuis l’arrivée surprise du fils aîné du Ballon d’or et champion du monde 1998, la question nous a été posée à maintes reprises. Pour être sincère, cet espoir légitime aurait dû enfin être assouvi trois jours avant le derby contre Sion. Malheureusement, une blessure à l’épaule droite, contractée le matin même à l’entraînement, obligeait Enzo Zidane à attendre fébrilement les réponses des médecins plutôt qu’à répondre aux questions d’un journaliste.

Quant au nouveau rendez-vous, fixé à ce mardi, il a été annulé unilatéralement par la direction du LS. «Nous disputons trois matches très importants en huit jours, explique Pablo Iglesias. Sans être dramatique, la situation sportive du club est délicate. Il nous semble donc malvenu de focaliser toute l’attention sur un seul joueur. C’est en équipe que le LS s’en sortira. Ce n’est donc pas le bon moment pour cela.» Le problème, c’est que ce n’est jamais le bon moment avec Enzo Zidane. En près de quatre mois, toutes les sollicitations pour une rencontre en tête à tête ont été balayées, l’une après l’autre. «C’est vrai que je n’aime pas trop les interviews, admettait-il mardi alors qu’il rejoignait le vestiaire pour prendre part à l’entraînement, mais là, c’est plutôt le club et mon agent qui ont pris cette décision.»

Cet agent dont parle Enzo avec autant de respect que d’amitié n’est pas non plus le premier venu. Pendant plus de deux décennies, Alain Migliaccio, un pionnier de la profession en France, est devenu l’un des personnages les plus influents du football européen. Il est aussi celui qui accompagne et conseille depuis plus de vingt ans Zinédine Zidane. «Alain fait presque partie de la famille, nous a confié une personne qui le côtoie depuis longtemps. Chez les Zidane, on a une totale confiance en lui.»

Non à tout le monde

Installé à Lausanne depuis sept ans, Alain Migliaccio y est bien sûr pour beaucoup dans l’arrivée d’Enzo à la Pontaise. Davantage encore que la présence de Fabio Celestini sur le banc, un entraîneur pour lequel son homologue du Real Madrid n’a jamais caché son estime. Un agent et confident qui ne nie d’ailleurs pas être aussi à l’origine du «silence» d’Enzo dans les médias. «En le plaçant au LS, raconte-t-il, l’idée était non seulement qu’il y poursuive son développement dans un bon contexte, mais aussi qu’il échappe aux trop nombreuses sollicitations dont il a été l’objet en Espagne. D’où cette décision, prise d’entente avec son père, de refuser dans un premier temps les innombrables demandes d’interviews. Dont la plupart étaient, à mon avis, faites pour de mauvaises raisons. Car Enzo n’a pas débarqué ici en tant que star. Expliquez-moi alors pourquoi «Téléfoot», «Paris Match», SFR Sport, «L’Équipe Mag» et bien d’autres médias, français pour la plupart, s’intéressent alors autant à lui? Si ce n’est pour d’autres motifs que celui d’intriguer… Et si on ouvre la porte à un journal, même régional, avant que ses prestations ne le justifient, les autres me sauteront à la gorge!»

Même si elles ne sont pas encore souvent décisives, les performances d’Enzo sont pourtant à la hausse depuis un bon mois. «C’est juste mais les résultats du LS ne le sont pas, coupe Alain Migliaccio. La situation sportive devient même préoccupante et je comprends que le club estime que le moment n’est pas propice à ce genre de mise en évidence. Mais il viendra…»

Des signaux positifs

Ce qui est plus sûr, c’est que le LS s’apprête à vivre une fin de championnat haletante. Pour un épilogue que Pablo Iglesias ne veut pas douter qu’il sera heureux. «Après la débâcle contre Sion, nous avons eu des entretiens constructifs qui ont permis de régler quelques problèmes internes. Mais certainement pas ceux qu’imagine le public. Et par la suite, l’atmosphère est très vite devenue moins pesante. Nous en avons eu la confirmation dimanche, lors d’une rencontre où j’ai vu les signaux positifs que j’espérais, assure le directeur sportif. Sans quelques éléments extérieurs (Ndlr: penalty non accordé, à tort, par l’arbitre), nous ne serions d’ailleurs pas revenus bredouilles de Bâle.

Lundi, une bonne discussion a eu lieu entre Fabio Celestini et ses joueurs cette fois. Les retours que j’ai eus sont bons mais on ne verra que sur le terrain si elle débouche sur une nouvelle réaction. L’équipe se doit maintenant de montrer un tout autre visage aux nombreux supporters qui ont quitté la Pontaise très déçus il y a dix jours. Le LS a toutes les cartes en mains pour assurer son maintien. Avec sept vraies finales à disputer, les joueurs ont surtout l’énorme avantage d’être seuls maîtres de leur destin.» (nxp)



Les infos

Le dernier vrai entraînement avant le duel crucial que le LS doit livrer ce jeudi contre Lucerne s’est déroulé dans une apparente sérénité, mercredi matin.

Tout juste remis d’un problème aux adducteurs contracté face à Lugano, Alexandre Pasche semble encore un peu «court» pour prétendre à une place de titulaire.

L’équipe qui commencera le match ressemblera à celle qui a donné satisfaction, à Bâle. Le retour de Monteiro compensera donc, en principe, l’absence de Gétaz, suspendu.



Le baromètre

Francesco Margiotta, Attaquant LS

Dimanche dernier, l’Italien a enfin retrouvé sa place au centre de l’attaque. Et, comme par hasard, il a réussi, à Bâle, son premier but de l’année. Pour marquer ces indispensables buts qui lui permettront de se sauver, le LS a besoin que son meilleur atout offensif soit placé dans un contexte idéal.



L’adversaire

Olivier Custodio, Demi Lucerne

Absent lors du premier déplacement de Lucerne à la Pontaise en novembre, Olivier Custodio s’apprête à vivre une expérience un peu particulière, jeudi. Vaudois formé au Team Vaud, le milieu de terrain s’est peu à peu imposé comme un titulaire à part entière dans un club qui joue désormais l’Europe.



Le chiffre

8

Comme le nombre de buts inscrits par le LS à l’occasion des dix matches disputés cette année. Soit une moyenne 0,8 but par rencontre. Pour mémoire, les Lausannois en avaient marqué 33 en 19 sorties avant la trêve hivernale (1,73). Une efficacité qui est donc en chute libre malgré l’apport de Simone Rapp, meilleur buteur à Noël avec Thoune.
avatar
dudu

Localisation : Cossonay
Date d'inscription : 27/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les articles de presse (pas de commentaire !)

Message par kok9 le Ven 20 Avr - 8:02

La fin d'une belle idée https://www.lematin.ch/22699221

Bon papier de Tim Guillemin

kok9

Date d'inscription : 29/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les articles de presse (pas de commentaire !)

Message par TKP le Ven 20 Avr - 8:12

Très bon article et assez rare pour être souligné dans le Torchon Orange. Tim Guillemin change en bien de certains virés sur le Valais.....

TKP

Date d'inscription : 27/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les articles de presse (pas de commentaire !)

Message par kok9 le Ven 20 Avr - 15:25

Xavier Margairaz: «Apporter mon vécu» https://www.24heures.ch/11129677

kok9

Date d'inscription : 29/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les articles de presse (pas de commentaire !)

Message par dudu le Dim 22 Avr - 15:39


Alain Joseph, ex-président du FC Lausanne-Sport, sera l'invité du Replay de Teleclub Sports Romandie ce soir à partir de 18h00. Posez-lui toutes vos questions en commentaires.
avatar
dudu

Localisation : Cossonay
Date d'inscription : 27/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les articles de presse (pas de commentaire !)

Message par El Lutin le Lun 23 Avr - 0:23

Itw de joseph sur teleclub : on comprend très bien entre les lignes pourquoi on en est la et on risque la relegation. Merci Joseph!

El Lutin

Date d'inscription : 10/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les articles de presse (pas de commentaire !)

Message par hluna le Lun 23 Avr - 8:26

El Lutin a écrit:Itw de joseph sur teleclub : on comprend très bien entre les lignes pourquoi on en est la et on risque la relegation. Merci Joseph!
Peut on revoir cette interview sur le net , avez vous un lien ?

hluna

Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les articles de presse (pas de commentaire !)

Message par Lousonna le Lun 23 Avr - 8:29

avatar
Lousonna

Localisation : Bloc N/Lausanne
Date d'inscription : 17/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les articles de presse (pas de commentaire !)

Message par LsLover le Lun 23 Avr - 21:08

Le LS a choisi le repli pour fomenter la révolte (24 Heures)
Les joueurs du Lausanne-Sport ont quitté la fureur du Stade de Suisse (dimanche) pour mettre le cap sur Évian. Après un lundi de congé, ils investissent dès mardi matin, et jusqu’à mercredi soir, les lieux que l’équipe d’Allemagne avait choisis avant la dernière Coupe du monde. Il ne s’agit peut-être pas d’une coïncidence pour une formation en quête de toute la grinta qui lui sera nécessaire dans le «projet maintien» qui débute.

Durant ces deux jours, le groupe d’Ilija Borenovic et du nouveau staff va mener une action un peu paradoxale, se coupant du monde extérieur pour mieux se découvrir sur le plan collectif. «Nous avions prévu ce ministage indépendamment du résultat face à YB, explique le directeur sportif Pablo Iglesias. Avec les événements importants qui sont arrivés, qui plus est dans un laps de temps très court, nous avons pensé qu’il était intéressant de sortir les joueurs de leur environnement habituel. De façon aussi à ce qu’ils puissent mieux connaître les membres de l’encadrement.»

Trois entraînements sont prévus (à huis clos) durant ces 48 heures, assortis de séances vidéo, mais aussi de quelques activités hors football. «Nous devons profiter de ces moments. Ils doivent nous permettre d’attaquer la dernière phase du championnat avec toutes les chances de succès», soulignait le défenseur Nicolas Gétaz dimanche soir. Quel que soit l’héritage laissé par Fabio Celestini, le LS, vu les circonstances, représente aujourd’hui un chantier que le contremaître Borenovic va s’efforcer de mener à terme, sans que la maison ne s’écroule. Un véritable exercice d’équilibriste si l’on songe aux faiblesses entrevues ces dernières semaines.

«Mobiliser tout le monde»

Non, le LS n’effectue pas la traversée en bateau, mais en bus. L’ambiance n’est pas vraiment à «la croisière s’amuse». Le club joue gros et Ineos entend bien éviter la chute en Challenge League. Le nouvel entraîneur doit pour cela trouver, de toute urgence, des solutions afin de renforcer sa défense, équilibrer sa ligne médiane, animer les côtés et placer le duo d’attaque Margiotta-Rapp dans les meilleures dispositions. Et inventer un état d’esprit au-dessus de tout soupçon. Imposant programme!

Si elle veut avoir une chance de quitter la dernière place avant le 19 mai (dernière journée), l’équipe vaudoise doit d’abord éviter de prendre des buts dès le premier quart d’heure, comme trop souvent en 2018. «Il faut mobiliser tout le monde. Que chaque joueur se rende compte de l’importance des cinq matches au programme (Ndlr: surtout les trois confrontations avec GC, Lugano et Thoune) pour la suite de sa carrière», souligne Pablo Iglesias. Le début d’une révolte? (nxp)

LsLover

Date d'inscription : 26/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les articles de presse (pas de commentaire !)

Message par LsLover le Lun 23 Avr - 21:10

Thierry Cotting pour Marc Hottiger

Directeur technique du Team Vaud, Marc Hottiger rejoindra l’ASF début juillet. Pour lui succéder, le choix – opéré conjointement par l’ACVF, la direction sportive du LS et le représentant des clubs partenaires – s’est porté sur Thierry Cotting.

Créé en 2005, le Team Vaud est désormais une structure bien établie. L’objectif est de l’optimiser, en espérant que davantage de joueurs pourront ainsi accéder au foot pro.
«Les gens sont convaincus par le modèle. Les clubs sont unanimes à ce sujet», souligne Joe Mirante, son président.
Titulaire de la licence UEFA Pro, Thierry Cotting (54 ans) possède une large et solide expérience dans le domaine
de la formation.

LsLover

Date d'inscription : 26/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les articles de presse (pas de commentaire !)

Message par kok9 le Mar 24 Avr - 23:15

24heures

Sur le terrain, le Lausanne-Sport lutte pour éviter la relégation. En coulisses, la prise de pouvoir d’Ineos est aussi plus laborieuse que prévu. Le nouveau propriétaire, arrivé fin 2017 à la tête du club, a soumis une multitude de modifications pour le futur stade lausannois de la Tuilière. Des souhaits qui repousseront l’inauguration de l’arène, initialement prévue en juillet 2019.


«D’après les premières données, nous n’arriverons pas à commencer le championnat 2019-2020 dans le nouveau stade, reconnaît Oscar Tosato, municipal des Sports. La dérogation pour l’utilisation de la Pontaise restera de toute manière en vigueur dans l’attente de l’ouverture de la Tuilière. Quand est-ce que l’inauguration aura lieu? Aujourd’hui, personne ne peut donner de date précise. On peut estimer que le délai pourrait être de six mois.» Cela signifie que le stade ne serait prêt qu’en janvier 2020. L’inauguration coïnciderait ainsi avec la reprise du championnat, début février.

Le président du LS, David Thompson, se montre lui plus optimiste. Joint par téléphone en Chine avant qu’il n’embarque dans un avion, le patron d’Ineos Europe estime que le stade pourrait être inauguré dans les temps: «Les entreprises de construction donnent toujours des délais plus longs pour être certains de les respecter. Nous travaillons fort pour avancer rapidement. La Tuilière sera prête le plus tôt possible. J’espère que ce sera pour juillet 2019.»

Une chose est acquise, le chantier prend actuellement du retard. Comme l’avait révélé «24 heures» fin janvier, la multinationale britannique a soumis une série de requêtes concernant l’aménagement du futur écrin du Lausanne-Sport. Des désirs qui ont obligé la Ville à rouvrir un dossier qui avait été bouclé avec les anciens dirigeants du LS.

Surcoûts de 15 millions

La première mesure évoquée concernait le retour à une pelouse en gazon naturelle – aux dépens du synthétique. Plus adéquat pour la pratique du football, ce choix amène des problèmes structurels supplémentaires. Dans les faits, les demandes d’Ineos touchent tous les domaines: de l’éclairage LED du terrain à la réorganisation des zones VIP et administrative, en passant par l’agrandissement des vestiaires de la première équipe. «Nous avons travaillé main dans la main avec Ineos, explique Oscar Tosato. Les nouveaux propriétaires ont voulu augmenter la fonctionnalité des infrastructures. Les améliorations proposées avaient souvent déjà été évoquées par les concepteurs, avant d’être abandonnées faute de moyens.»

Certaines de ces propositions ont été jugées irréalisables par les services de la Ville et les architectes lors d’une étude de faisabilité. Mais la plupart des idées ont été acceptées par la Municipalité. Les désirs d’Ineos n’impacteront pas uniquement les délais de livraison. Ces modifications auront un coût. Celui-ci est estimé entre 12 et 15 millions de francs. Un montant qui représente entre 15% et 20% du prix initial du stade (76,6 millions).

«Il a été convenu dès le départ qu’Ineos prendrait entièrement à sa charge le coût de toutes les modifications et des différentes études de faisabilité, poursuit Oscar Tosato. Le coût du stade pour la Ville de Lausanne restera le même. On s’assure désormais, dans les négociations en cours, que ces modifications soient bien financées sur le long terme, notamment si Ineos devait se retirer un jour. Lausanne n’aura aucunement à assumer ce coût, aujourd’hui ou dans le futur.»

Ces discussions autour du stade avaient provoqué des remous au Conseil communal de Lausanne fin janvier. La Municipalité a alors demandé un avis de droit sur le sujet. «Nous n’aurons pas besoin de procéder à un nouveau vote, explique Oscar Tosato. La loi sur les communes est tout à fait claire. Il est de la compétence de la Municipalité de régler ces questions d’ordre technique.» Une décision qui suscite de fortes réactions dans le milieu politique lausannois (voir encadré ci-dessous).

«Une nouvelle dimension»

La construction d’un espace de stockage important devrait pourtant alimenter un vif débat. Cette zone serait située en sous-sol, entre le stade et le futur parking. «Le plan d’affectation le permet, précise Oscar Tosato. Cela libérerait des espaces à l’intérieur du stade en lui-même. La réalisation de cette zone déboucherait sur une nouvelle mise à l’enquête et une demande de permis de construire. Les modalités de financement de cette annexe ne sont pas encore décidées.»

Cette implication importante d’Ineos dans les plans du futur stade, tout comme les moyens investis, démontre de nouveau l’ambition de la multinationale basée à Rolle. «On est passé dans une autre dimension, résume le municipal des Sports. Le stade n’a plus seulement une visée régionale et nationale. Sans évoquer la capacité de spectateurs (Ndlr: qui restera à 12'000 places), la Tuilière fera partie des plus grands stades d’Europe en termes de qualité d’accueil.»

Des discussions sont encore en cours entre Ineos et la Municipalité. Concernant notamment les conventions pour l’exploitation et l’entretien de la Tuilière par le LS. Oscar Tosato et David Thompson se retrouvent sur un point: un accord final doit être trouvé d’ici à la fin mai.

Un passage en force dénoncé
«Le processus démocratique est biaisé.» À l’instar du PLR Xavier de Haller, des voix s’élèvent pour réclamer un débat devant le Conseil communal sur les changements annoncés à la Tuilière. La Municipalité compte passer outre (voir ci-contre). «Il est regrettable que l’Exécutif n’ait pas le courage de passer devant le plénum, poursuit de Haller. Si cette décision est peut-être acceptable sur le plan légal, elle est discutable sur le plan politique et intellectuel.» En mars 2017, les conseillers communaux avaient débloqué le crédit d’investissement de 76,6 millions pour la construction de la Tuilière. Un vote qui avait été soutenu au-delà des clivages politiques (65 oui, 8 non et 8 abstentions). «Les débats avaient été menés avec consensus, explique Xavier Company (Les Verts). Les décisions prises par la Municipalité ne laissent aucune place à la discussion.» Le changement de la pelouse symbolise la divergence entre les deux pouvoirs de la Ville. Au Conseil communal, Les Verts avaient accepté l’installation d’un système de chauffage, à condition qu’il ne soit utilisé que pour les matches internationaux. Le recours régulier au chauffage durant l’hiver semble désormais plus que probable avec une surface de jeu en gazon (et non plus en synthétique). «Ces modifications répondent à des intérêts privés, en l’occurrence ceux d’Ineos, résume Xavier Company. Ce stade a pourtant été construit pour l’intérêt public.» En rouvrant le dossier de la Tuilière pour répondre aux exigences des nouveaux propriétaires du LS, la Ville a ravivé le brasier politique.

(24 heures)

kok9

Date d'inscription : 29/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les articles de presse (pas de commentaire !)

Message par kok9 le Jeu 26 Avr - 21:09

Ilija Borenovic verra contre GC à quel point le LS entend rester en Super League https://www.24heures.ch/10836891

kok9

Date d'inscription : 29/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les articles de presse (pas de commentaire !)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 34 sur 37 Précédent  1 ... 18 ... 33, 34, 35, 36, 37  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum